Publié le mardi 30 juillet 2013 à 16:49


La Chapelle Saint-Louis de Dreux a fait l’objet d’une profonde transformation à l’initiative du roi Louis-Philippe qui fit de cet édifice la nécropole des Orléans. Mais depuis les années 50 aucune restauration d’envergure n’avait été menée sur les parties hautes de la chapelle.

L’étude récemment conduite par l’Architecte-en-Chef a confirmé le bon état de la structure générale du monument. Toutefois les superstructures, très ouvragées et par conséquent plus fragiles, ont subi l’épreuve du temps.

Ce projet de restauration prévoit la reprise d’éléments de charpente, des chéneaux et des couvertures, des 250 mètres de garde-corps en pierre ajourées et du couronnement en fonte du dôme central composé de 12 travées séparées de pinacles. Ce chantier fait appel au savoir-faire d’entreprises agrées Monuments historiques dans les domaines de la maçonnerie, la taille de pierre et la sculpture, la charpente, la serrurerie, la ferronnerie et la fonderie, la couverture et la peinture.

La Fondation s’engage donc dans une programmation pluriannuelle aux côtés de l’Etat et de la Ville de Dreux et du Conseil général d’Eure-et-Loir).

Le coût total de ces restaurations s’élève à 4,2 Millions d’Euros.

Durée des travaux : 2013-2023

 

Retour en haut de page

Programme de restauration des parties hautes de la Chapelle royale de Dreux
  • Fondation Saint Louis
  • Chateau Royal d'Amboise
  • BP 371
  • 37403 Amboise
  • Tél. 02.47.57.00.98
  • Fax 02.47.57.52.23